Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2012

Réaction de Jean Charbonnel aux propos de François Hollande

"J'ai pris connaissance avec indignation des déclarations de M. Hollande, président de la République, relatives à la rafle des Juifs de Paris et de la banlieue, les 16 et 17 juillet 1942, suivie par leur enfermement au Vel'd'Hiv'.

Il est en effet inadmissible de faire porter la responsabilité de ce crime monstrueux par «la France». Le coupable n'est pas, en effet, notre nation, alors placée sous le joug de l'occupant nazi, mais le régime à la fois illégitime et illégal de Vichy, issu de la capitulation de 1940.

Confondre la France et l'État de fait de Vichy est non seulement inacceptable du point de vue moral mais totalement faux sur la plan de la vérité historique: c'est faire fi du combat de la France libre entrepris après l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, de ses héros et de ses martyrs. C'est ce qu'avait bien compris le président François Mitterrand qui, à cet égard, s'était montré plus «gaulliste» que ne devait le faire M. Chirac.

J'ajouterais, enfin, que les déclarations de M. Hollande n'ont pu être que péniblement ressenties par les très nombreux Françaises et Français qui, pendant les années d'occupation, ont protégé, souvent au péril de leur vie, leurs compatriote juifs des exactions allemandes."

Jean Charbonnel, ancien ministre du général de Gaulle

Publié dans Communiqués | 15:00 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.